AFY
AB
Arts et culture
Immigration
Jeunesse
Emploi et formation
Développement économique
Répertoires
Forum
Journée de la francophonie yukonnaise
Journée de la francophonie yukonnaise
Depuis 2007, le gouvernement du Yukon proclame le 15 mai Journée de la francophonie yukonnaise, une belle occasion de souligner l'histoire et la vitalité de la Franco-Yukonnie.
Cette journée officielle rappelle que :
- les francophones ont exploré le Yukon, s'y sont établis et contribuent à son développement depuis près de 200 ans;
- les francophones enrichissent le Yukon sur les plans culturel, économique et social;
- le français est l'une des deux langues officielles du Canada et qu'il fait partie intégrante du tissu culturel, historique et linguistique du pays.
La Journée de la francophonie yukonnaise permet donc à tous Yukonnais et Yukonnaise de mieux connaître, d'apprécier et de célébrer la langue française et la culture francophone bien présentes au territoire.
Festivités 2019
C'est avec plaisir que l'AFY vous invite à une réception gratuite pour marquer le 13e anniversaire de cette journée spéciale.
L'arrivée des francophones au Yukon
Au Yukon, comme ailleurs au Canada, les voyageurs canadiens-français et métis ont joué un rôle essentiel dans le commerce de fourrures et le développement du pays. Les premiers francophones ont mis pied au Yukon dès les années 1800. Au temps de la ruée vers l'or du Klondike, les Canadiens français étaient déjà bien établis dans la région.
Ils jouèrent d'abord un rôle important dans la fondation et le développement des nouvelles agglomérations du Yukon, particulièrement celles de Dawson et de Mayo. Par la suite, ils eurent un rôle actif dans la vie sociale et politique du territoire qui émergea de la ruée vers l'or. Le lac Laberge, le mont Coudert, le ruisseau Lépine et la colline Girouard sont quelques exemples de lieux qui ont été nommés en l'honneur de francophones qui ont laissé leurs traces au Yukon.
Néanmoins, au cours du dernier siècle, la forte émigration qui a suivi le déclin de la ruée vers l'or, l'isolation et l'absence d'une infrastructure appropriée ont favorisé la langue anglaise, malgré la présence continue de francophones.
Au début des années 1980, les francophones du Yukon ont commencé à s'organiser en vue de défendre leurs droits linguistiques et de mettre en place des services et des institutions indispensables à l'épanouissement de leur langue et de leur culture. Ce qui était au départ l'initiative de quelques individus dévoués s'est rapidement transformé en une entreprise collective énergique. En 1979, les francophones se sont regroupés et ont formé l'Association franco-yukonnaise (AFY), incorporée officiellement en 1982. Elle agit à la fois comme porte-parole officiel et leader du développement de la communauté francophone du Yukon.
Une communauté francophone en croissance
Près de 5 000 personnes parlent français au Yukon, soit 13,8 % de la population du territoire, comparativement à 13,1 % il y a cinq ans.
Au Canada, le Yukon se classe au 3e rang pour son taux de bilinguisme, après le Québec et le Nouveau-Brunswick.
Source : Recensement de 2016 de Statistique Canada
Renseignements :
Francis Lefebvre
Directeur des communications et relations communautaires
(867) 668-2663, poste 332
flefebvre@afy.yk.ca
Merci au ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon, à l’Aurore boréale et aux autres organismes et individus qui nous ont permis d’utiliser leurs photos.
Ce site Web a été rendu possible grâce à la collaboration de :